Contactez nous par email jlh@jlh-energie-formation.com | Contactez-nous par téléphone 01.43.45.11.92 / 06.62.33.46.83
28
OCT
2015
Communiquer, dialoguer : deux attitudes professionnelles favorables à la lutte contre le stress au travail.

Merci Bravo Deux mots qui comptent au travail

Le travail, c’est la santé. Et notamment, la santé mentale. Ainsi, 6 salariés sur 10 et 8 managers sur 10 perçoivent le travail d’abord comme une source d’épanouissement personnel avant d’être une source de contraintes. C’est ce qui ressort du Baromètre Cegos « Climat social et qualité de vie au travail » publié le 22 octobre.

Plus on monte dans la hiérarchie, plus le sentiment d’épanouissement au travail est élevé.

Et pourtant, le stress continue d’être omniprésent au travail : 61 % des personnes interrogées (56 % des salariés, 73 % des managers) le subissent de manière régulière dans leur travail. Un phénomène connu des responsables des ressources humaines (7 sur 10 en sont informés).

« Autre point d’alerte sérieux pour les Directions des Ressources Humaines: un quart de la population interrogée déclare avoir subi au cours de sa carrière un problème psychologique grave, de type dépression ou burn-out. Une même proportion dit avoir déjà été victime de harcèlement moral », souligne l’étude.

Qu’attendent les salariés de leur N+ 1 pour améliorer le climat social dans l’entreprise ?

45 % des personnes interrogés souhaitent que leur manager sache reconnaître et féliciter ses collaborateurs. 41 % qu’il prenne du temps avec son équipe. Et 37 % qu’il fasse des points réguliers avec son équipe.

Les managers de leur côté semblent avoir entendu ces attentes. Ils sont 83 % à déclarer avoir mis en place des actions pour développer la coopération au sein de leur équipe. 74 % misent également sur la communication avec leurs collaborateurs. Et 73 % pensent à féliciter leurs collaborateurs.

Communiquer, dialoguer : deux attitudes professionnelles favorables à la lutte contre le stress au travail.