JLH énergie Formation - Dr Jean-Luc Haziza
Contactez nous par email jlh@jlh-energie-formation.com | Contactez-nous par téléphone 01.43.45.11.92 / 06.62.88.53.79
22
MAR
2015
5 conseils dans une situation de stress aigu

5 conseils à tenir en situation de stress aigu

La gestion du stress passe par la capacité à maintenir le contrôle quand la situation et/ou l’entourage se montrent trop exigeant.

Cet article expose une mise en situation volontairement caricaturale à des fins pédagogiques et propose quelques solutions à apporter telles que nous les développons au sein de nos formations spécialisées dans le stress au travail, dans la gestion des risques psychosociaux et dans la qualité de vie au travail.

L’exemple choisi de situation stressante est celui de l’employé d’une entreprise qui vient de subir une forte réprimande de son supérieur hiérarchique ou une friction avec un collègue.

L’employé se sent à la fois dévalorisé et ridiculisé, les bras lui en tombent. Il voudrait fuir mais comment? Se taire ou crier son indignation ? Laisser courir ou réagir, peut-être même se venger et pourquoi pas par un long arrêt de travail?

La liste est longue qui mine les relations au travail tant sur le plan humain que sur le plan de la productivité de l’entreprise, notamment en raison de l’absentéisme et du manque de motivation  qui impactent, au total, les performances de l’entreprise.

Nous vous proposons, de façon didactique, une réflexion sur quelques unes des solutions que nous mettons en pratique au cours de nos interventions.

Les 5 conseils à tenir dans une situation de stress aigu :

  1. Éviter la réaction à chaud : elle est trop souvent submergée d’émotions dont la plus détestable: la colère.
    Il faut savoir prendre du recul et sortir de la pression. Rappelez-vous ce que nous avons appris sur le “lâcher-prise”. Considérer l’essentiel et laisser l’accessoire, ainsi prendre le temps de la réflexion et considérer ce qui arrive avec un certain détachement.
  2.    

  3. Cette prise de recul servira au moins à s’arrêter sur cette réflexion: cette situation s’est présentée à moi: je ne peux pas y être totalement étranger. Je dois réfléchir  en toute sincérité à ma part de responsabilité.
    Même si la forme de la réprimande tonitruante est inacceptable, au-delà de la forme, bien analyser le fond du différent  permettra d’en faire jaillir un positif constructif.
  4.    

  5. Gérer l’urgence par un contrôle de sa respiration: Privilégier la respiration abdominale. Prendre une inspiration profonde, garder l’air quelques secondes puis expirer de façon prolongée. Au besoin recommencer plusieurs fois. L’esprit s’en trouve régénéré. La respiration abdominale est la base de toutes les techniques de relaxation : depuis le yoga traditionnel, également la sophrologie… Elle est bénéfique par le massage abdominal et ( bonus! ) elle tonifie la paroi abdominale. Au sein de nos interventions, nous enseignons à bien contrôler la respiration et comment y associer un travail mental:  des pensées utiles à la décontraction.
  6.    

  7. Associer à la respiration une détente musculaire : Le stress crée au contraire des tensions musculaires, notamment du ventre, de la nuque, des trapèzes, par la stimulation du système nerveux autonome. Ceci engendre une gêne voire des douleurs qui peuvent devenir invalidantes. Vous vous rappellerez la décontraction profonde induite par la neuro-énergie dont vous aurez bénéficié. Vous saurez grâce à cela réveiller votre propre potentiel, autonome pour retrouver un bon niveau de décontraction.
  8.    

  9. Faire preuve de noblesse d’esprit: le lâcher-prise: Savoir prendre le contre pied face à une »agression » verbale de son supérieur hiérarchique. Au lieu de surenchérir, la réflexion et donc, la réponse que l’on apportera sera ainsi empreinte de respect, de politesse et de considération. Finalement, ce qui nous a manqué dans l’attitude du supérieur ! Il s’en trouvera désarçonné et bien souvent cette réponse se montre la plus pertinente puisqu’elle rehausse les rapports humains.

   
Voici en 5 points rapides, des clés pour surmonter un stress aigu au travail. Bien entendu chacun de ces points et d’autres encore méritent un développement pédagogique qui permet, lors des formations dispensées, de rendre nos participants autonomes dans la gestion du stress.

Combattre le stress au travail et améliorer les conditions de vie au travail se présente aujourd’hui comme une priorité au sein de l’entreprise. En effet, le marché du travail offre actuellement peu de possibilités de changer d’entreprise. Les salariés  y passent la majorité de leur journée, l’enjeu humain est majeur. Pertinemment l’entreprise en sort  la plus gagnante.

En effet la réduction du stress au travail, l’amélioration de la qualité de vie au travail donnent à l’entreprise une bonne image de marque et une dynamique productive incomparable.

 

26
JAN
2015

Une enquête aux résultats vertigineux

Selon la seconde édition de l’étude de l’Institut Great Place to Work ®*
En France, soit près de 20% des  salariés  d’entreprise ont déjà fait un burn-out.

L’étude révèle un pessimisme ambiant : management, convivialité, perspectives d’évolution…

  • 83% des salariés pessimistes sur une reprise économique rapide en France
  • 39% des salariés trouvent que l’ambiance au travail se dégrade

 

48% des salariés sont confrontés à une situation de burn-out :
les professions intermédiaires, les cadres ou les managers (56%) ainsi que les femmes (53%) et les salariés dont l’âge se situe entre 45 et 54 ans (53%) sont les plus concernés.

En d’autres termes, 1 salarié sur 2 déclare être confronté soit directement ou soit pour un proche, à une situation de burn-out (arrêt de travail soudain suite à un épuisement lié aux conditions de travail).

Et presque 2 salariés sur 10 avouent être concernés personnellement par un burn-out.
Cette maladie professionnelle est donc très présente en entreprise.

Le moral des Français : 58% des salariés français interrogés en moyenne, sont pessimistes à propos du contexte économique et le marché de l’emploi de leur secteur. D’autant plus que le travail se révèle être une partie intégrante du bien-être et de l’épanouissement des salariés et pas seulement le moyen de gagner leur vie.

Paradoxe français: seule 1 entreprise sur 3 prendrait en compte le bien-être au travail !

Pourtant il conviendrait de limiter les risques psycho-sociaux de ses collaborateurs.
Pour prévenir le burnout et de façon plus générale le stress en entreprise, les managers et les collaborateurs sont sensibilisés par le biais de la formation sur le sujet ainsi que  sur l’équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle.

Le bien-être des salariés est encore amélioré par la proposition d’activités de relaxation  telles le yoga, le massage sur chaise..

* Enquête menée avec l’Institut Think auprès d’un échantillon de 1000 salariés représentatif de la population active française issus d‘entreprises et d’administrations de toutes tailles et de tous secteurs.

Article Source
11
NOV
2014

Comment gérer le Stress

Gestion du stress et des situations de crise
1. Tout d’abord apprendre à identifier le stress :
Les différentes formes de stress peuvent se manifester par des symptômes psychologiques, sociaux et physiques comme :

  • La fatigue
  • la perte ou l’augmentation de l’appétit
  • les maux de tête
  • les pleurs
  • l’insomnie et dormir de manière excessive

Les comportements qui témoignent de la présence de stress:

  • la consommation d’alcool
  • de drogue
  • ou tout autre comportement compulsif

Les sentiments de peur, de frustration, ou d’indifférence peuvent accompagner le stress.

La gestion du stress est la capacité de maintenir le contrôle quand les situations, les gens et les événements nous entourant sont trop exigeants.

Que peut-on faire pour gérer le stress? Quelles sont les stratégies?

2. Essayer d’être positif :
Pensez positivement. Vous êtes capables de réussir ! Ne ressassez pas vos idées négatives.

3. La respiration :
Elle a une influence directe sur l’anxiété et la tension musculaire. Des exercices de contrôle de la respiration peuvent donc être très efficaces.

4. Les exercices de relaxation :
Elle a une influence directe sur l’anxiété et la tension musculaire. Des exercices de contrôle de la respiration peuvent donc être très efficaces.

5. Etre Organisé :
Même si la vie est faite d’imprévus, mettez toutes les chances de votre côté pour éviter le « stress de dernière minute » à l’image des étudiants qui attendent souvent le dernier moment pour se mettre à travailler.

6. Une vie saine :

  •  L’ alimentation doit être équilibrée
  • Faire du sport
  • Respecter son sommeil