Contactez nous par email jlh@jlh-energie-formation.com | Contactez-nous par téléphone 01.43.45.11.92 / 06.62.33.46.83
02
MAR
2015

Les Troubles Musculo-Squelettiques

Le risque de  Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) s’accroît avec l’intensité, la durée et la fréquence des expositions aux contraintes physiques.
Les troubles musculo-squelettiques (TMS) constituent la première cause de maladie professionnelle reconnue.
Ils sont définis comme « un ensemble d’affections péri-articulaires qui peuvent affecter diverses structures des membres supérieurs, inférieurs et du dos : tendons, muscles, articulations, nerfs et système vasculaire ».

Les causes d’apparition de TMS sont diverses et souvent multiples. La combinaison de plusieurs contraintes physiques peut augmenter le risque :

  • des paramètres dans l’organisation du travail : horaires, gestion des absences, processus de travail à la chaîne…
  • ou des dispositifs techniques (aménagement des postes et moyens de protection) peuvent avoir un impact sur la charge physique de travail.

Toutefois, les facteurs psychologiques interviennent clairement dans la constitution des TMS.
A l’image des expressions populaires bien expressives « avoir la peur au ventre », « en avoir plein le dos »…

Ainsi, les différents facteurs psychosociaux au travail peuvent contribuer à la genèse des TMS par plusieurs mécanismes.
Il existe donc un lien entre dimension physique (geste professionnel) et dimension psychique.
Certains facteurs psychosociaux, par exemple les exigences quantitatives (intensification du travail et exigences temporelles du travail) peuvent avoir un impact direct sur la charge de travail et contribuer aux TMS.

Par ailleurs, chaque type de contrainte organisationnelle ou psychosociale du travail (ex : exigences quantitatives, latitude au travail, facteurs relationnels, autres exigences mentales et émotionnelles) peut entraîner une astreinte psychologique qui se manifeste par des changements physiologiques.
D’autres conditions de travail connues pour leur effet psychologique néfaste (ex : insécurité dans l’emploi) peuvent également influencer la charge de travail physique et psychologique.

Source :
Le portail de la fonction publique
Le Ministère vient d’éditer le Guide pratique démarche de prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS). Edition 2015

Le panel de prestations que nous proposons, au premier rang desquelles la neuro-énergie®, a démontré une efficacité particulièrement rapide sur les TMS liées au stress.
Les témoignages des résultats sur les salariés sont très gratifiants : ils ont bénéficié d’un soulagement important de la douleur, d’un retour à une meilleure fonctionnalité ainsi qu’à un soulagement conséquent de leur stress.


Les dirigeants d’entreprise ont tout intérêt à prendre en compte les TMS afin de permettre à leurs collaborateurs de travailler dans une bonne qualité de vie et ainsi d’optimiser les performances.